Végétalisme, veganisme, crudivorisme… Qu’en penser ?

De plus en plus les régimes végétalismes et ses dérivés sont à la mode. Déchiffrons ensemble à quoi correspondent ces différents mouvements, qu’elles sont leurs grands principes et s’ils sont effectivement bons pour la santé ou du moins meilleur que les diètes classiques.

Du végétarien au crudivore

Parmi ces différentes formes de régime végétalisme on distingue principalement le régime végétarien qui consiste à ne pas manger de produits issus d’animaux. Cette diète exclut donc entièrement la viande, le poisson mais aussi les œufs, le lait… tout ce qui provient donc directement ou indirectement des animaux. Le végétalisme va encore plus loin avec la suppression de tous les produits alimentaires ou non animaux, comme par exemple les habits en laine. Pour ce qui est du veganisme, il s’agit d’un mode de vie qui rejette lui aussi la consommation de produits animaliers ou leur utilisation. Il y a une connotation plus engagée que les autres formes de végétarisme évoquées plus haut avec souvent une lutte pour la défense des droits des animaux. Enfin, le crudivorisme est la forme la plus extrême de ce type d’alimentation car elle rejette également de nombreux autres aliments comme le gluten et consiste à uniquement s’alimenter de fruits et légumes crus et de graines (noix…).

vegetarisme

Des bienfaits santé de plus en plus plébiscités

Il y a de plus en plus d’études qui montrent qu’une alimentation trop riche en viande ou en produits laitiers serait extrêmement dangereux pour la santé, idem pour le gluten et les produits industriels en général qui contiennent beaucoup de pesticides et d’additifs qui, nous le savons maintenant, sont cancérigènes. De ce point de vue-là, les régimes dérivés du végétalisme sont excellents pour la santé et notamment le régime crudivore qui permet véritablement de se régénérer et de lutter contre de nombreux problèmes de santé, parfois grave.

Ok mais comment s’y mettre ?

Ce genre de régime peut faire peur car c’est un gros bouleversement dans la vie. Alors plutôt que de se lancer tête baissée et de se faire violence, on peut commencer à limiter petit à petit les aliments achetés en grande surface et à privilégier le local et le bio. On peut aussi faire l’achat d’un blender pour se faire chaque jour un bon jus plein de vitamines à base de fruits biologiques. L’important n’est pas de changer du tout au tout son alimentation mais d’adopter petit à petit des réflexes santé avec plaisir pour reprendre soin de son corps et de sa santé en général.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *